Rachat de crédit propriétaire avec Cre10fi

Aujourd’hui les taux des prêts immobiliers accordés aux particuliers sont historiquement bas ce qui séduit de plus en plus les emprunteurs de se lancer dans un projet immobilier.  En effet, les taux moyens actuels sont de 1,15 % sur 15 ans, 1,35 5 sur 20 ans et 1,50 % sur 25 ans. Par ailleurs, les meilleurs profils peuvent obtenir des taux encore plus intéressants. Il est possible d’emprunter à moins de 1 % sur 15 ou 20 ans. Quant à ceux qui ont déjà un prêt immobilier c’est aussi une bonne occasion pour optimiser leur prêt en réalisant un rachat de crédit ou un regroupement. Ce dernier consiste à négocier un nouveaux taux auprès de votre banque actuelle. Il faut savoir que cela implique les frais de dossier et un nouveaux calcul de la prime d’assurance. En outre, le taux proposé est généralement moins intéressant que celui d’un autre établissement prêteur. En ce qui concerne l'opération de rachat de crédit, elle permet de rassembler les différents prêts et dettes en un seul crédit avec une seule et unique mensualité. On parle d’une solution attractive qui peut alléger les mensualités ainsi que réduire considérablement le taux d’endettement de l’emprunteur.
Regroupez vos crédits et allégez vos mensualités

A cet égard il est important de noter qu’il s’agit d’un rachat de crédit immobilier puisque la part des crédits immobilier dans le regroupement est plus de 60 %. Dans ce cas, c’est le taux immobilier qui s’applique à l’opération de rachat. Alors, avec les taux très bas il peut être particulièrement intéressant d’opter pour le rachat de crédit immobilier et d’y inclure les crédits à la consommation. Pourtant n’oubliez pas qu’il est conseillé de faire racheter ses prêts dans le premier tiers de leur durée quand la part des intérêts dans les mensualités est plus important. De plus, la différence entre l’ancien et le nouveau taux doit être de 0,7-1 % pour que l’opération soit intéressante. Toutefois, les économies réalisables peuvent être très importantes surtout pour les propriétaires ayant souscrits leur prêt entre 2012 et 2016. A titre d’exemple, pour un prêt sur 20 ans à 2,55 % on peut obtenir un nouveau taux unique de 1,3 % appliqué à toute l’opération de regroupement (prêt immobilier+conso).

Rachat de crédit hypothécaire

Dans la plupart des cas le prêt immobilier est garantie par une hypothèque. Cela permet d’obtenir le meilleur taux lorsque la banque s’assure du remboursement du prêt en cas de défaillance de l’emprunteur. En effet, l’organisme prêteur peut saisir le bien immobilier et le mettre en vente afin de se rembourser. Alors, dans le contexte de rachat de crédit immobilier l’hypothèque est systématiquement exigée. Néanmoins, l’ancien hypothèque qui garantit votre prêt initial ne peut pas garantir le regroupement. En fait, le prêt initial est soldé et l’établissement financier n’a aucune raison de garder le bien immobilier en garantie. Ainsi, la mainlevée hypothécaire doit être effectuée. Pour cela, tout comme pour la mise en place de l’hypothèque l’emprunteur est obligé de passe pas un notaire. Donc, contrairement à un rachat de crédit à la consommation (où la part des crédits conso rachetés est supérieure à 60 %) le rachat de crédit hypothécaire implique des frais de notaire qui s’élèvent en moyenne à 2 %. Il est possible de réaliser un rachat de crédit à la consommation intégrant le prêt immobilier (moins de 60 %) afin d’éviter les frais liés à l’hypothèque.

Accéder à la propriété grâce au rachat de crédit

Le rachat de crédit donne souvent la possibilité d’ajouter une enveloppe de trésorerie afin de financer un nouveaux projet. En plus, il peut permettre d’accéder à la propriété. En fait, l’emprunteur qui a plusieurs crédits en cours peut optimiser son budget grâce à la consolidation des prêts et inclure un nouveau prêt immobilier dans l’opération dans le cas où son niveau d’endettement le permet. Bon à savoir, le plus souvent si le nouveau taux d’endettement est supérieur à 50 % les établissements bancaires refusent le financement du projet immobilier. Alors, le niveau d’endettement d’un ménage peut être réduit de moitié grâce à un rachat de crédit ce qui signifie qu’il peut accéder à un prêt immobilier.

Exemple rachat de crédit conso + immo

Pour avoir une idée plus claire de cette opération citons un exemple simple d’un rachat de crédit intégrant un prêt immobilier et un prêt personnel. Prenons le cas d’un couple en CDI qui dispose d’un revenu cumulé de 2300 euros net par mois. La somme totale de leurs mensualités est de 950 euros ce qui représente le taux d’endettement de 41 %. Grâce à la négociation il est possible de réduire le taux d’endettement jusqu’à 30 % avec une mensualité de 665 euros. Dans tous les cas, le gain obtenu avec un rachat de crédit intégrant des prêts immobiliers et à la consommation peut être considérable surtout si on rachète les prêts souscrits il y a plusieurs années. Pour un crédit immobilier de 200000 euros à un taux plus de 4 % un rachat à 2 % (voire moins pour les meilleurs profils) peut dégager une économie de plus de 8000 euros. En plus, on bénéficie du meilleur taux pour les prêts à la consommation et d’une mensualité unique. N’oubliez pas que la simulation du rachat de crédit est la première étape indispensable qui permet d’évaluer la faisabilité du projet et obtenir l’estimation de mensualité réduite.