Le taux d’endettement est un critère important pour une demande de tout type de crédits. Il correspond à la part des revenus d’un ménage qui est consacrée au remboursement des charges financières (dettes, loyer, crédits en cours). Son pourcentage n’est pas réglementé, mais dans la pratique, beaucoup de banques limitent ce taux d’endettement à 33 % pour accorder les crédits. Cela veut dire que le taux d’endettement de plus de 33 % présente un risque de défaut de remboursement des prêts. Pourtant, ce n’est pas le seul critère qui détermine votre capacité d’emprunt. Les créanciers réalisent une étude approfondie de votre situation financière. Dans certains cas le taux d’endettement peut s'élever à 50 %. Cela concerne généralement les emprunteurs propriétaires avec des revenus élevés qui disposent d’un “reste à vivre” assez important. Le terme “reste à vivre” désigne un montant dont dispose un ménage après avoir payé toutes ces charges. Donc si votre reste à vivre est conséquent vous avez plus de chances d’obtenir un rachat de crédit même si votre taux d’endettement est élevé. Ainsi, en fonction de votre revenu et de votre reste à vivre, le taux d'endettement accepté par les banques peut être modifié.

Regroupez vos crédits et allégez vos mensualitiés