Les emprunteurs qui ont déjà profité d’un rachat de crédits ont la possibilité de prétendre à cette opération pour la deuxième fois. D'ailleurs, théoriquement, le nombre de rachats de crédits n’est pas limité. Ainsi, un nouveau regroupement permet aux emprunteurs de retrouver leur équilibre financier, de profiter d’une nouvelle baisse de taux ou enfin de réduire ses mensualités. En plus, c’est une bonne solution si vous faites face aux dépenses imprévues ou à une baisse de revenus. Le deuxième rachat de crédit est aussi adapté aux emprunteurs qui veulent financer un nouveau projet. Quel que soit votre objectif, vous pouvez obtenir un second rachat de crédit, surtout si vous avez un bon profil emprunteur. Le principe de cette opération est simple. Vous avez déjà regroupé vos crédits en un seul, lors d’un premier rachat de crédit. Ainsi, pour une nouvelle opération vous regroupez ce prêt avec d’autres crédits en cours et/ou demandez une trésorerie supplémentaire pour un nouveau projet. Il existe pourtant certaines conditions à respecter pour obtenir un second rachat de crédits.

Regroupez vos crédits et allégez vos mensualités

Les conditions d’acceptation

Tout d’abord le délai entre deux opérations est important. En fait, même s’il n’existe pas de délai légal, chaque établissement bancaire a ses exigences particulières. En règle générale, les organismes prêteurs exigent un délai d’un an depuis votre ancien rachat de crédit. Néanmoins, certaines banques peuvent accepter les dossiers 3 mois après le premier regroupement. C’est le cas, par exemple, si l’objectif de ce rachat de crédit est de finance run nouveau projet. Outre cela, il faut que le nombre de nouveaux crédits soit raisonnable, c’est-à-dire 4 prêts au maximum. L’emprunteur doit ainsi avoir un taux d’endettement adéquate et la situation financière stable. Par ailleurs, il est important de justifier ses motivations pour la deuxième opération. Cela veut dire que si c’est un accident de la vie qui a impacté vos revenus, vous devez présenter des justificatifs. De même, il vaut mieux justifier que vous faites face aux dépenses urgentes et imprévues comme la réparation de votre voiture, par exemple. Outre cela, si vous voulez bénéficier d’un meilleur taux lors d’un rachat de crédit immobilier, la différence entre les taux de deux regroupements doit être significative. Lorsque le montant à racheter dépasse 200 000 €, une garantie hypothécaire est exigée par la plupart des établissements prêteurs. Dans ce sens, les propriétaires ont plus de chances d’obtenir un second rachat, notamment parce qu’ils ont la possibilité de mettre leur bien en garantie. Dans certains cas, les banques peuvent exiger la cession sur salaire.

Ainsi, la demande d’un deuxième rachat de crédit est tout à fait possible. Cette opération permet de profiter des conditions plus avantageuses et de baisser son niveau d’endettement. Pourtant, il faut tenir compte que cette démarche entraîne l’allongement de la durée de remboursement et, conséquemment, la majoration du coût total du prêt. Alors, il faut bien évaluer l’intérêt de ce financement avant de s’engager. En fait, pas tous les établissements acceptent ce type de crédit. Donc pour procéder au rachat de crédit (premier ou second) vous pouvez vous adresser aux organismes suivants: Banque Accord, Cetelem, CFCAL, CGI, Cofinoga, GE Money Bank, La Banque Postale, Médiatis.