Lorsqu’il s’agit d’un rachat de crédits intégrant un crédit immobilier, les banques généralement demandent des garanties. Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier et vous voulez regrouper vos crédits, la solution la plus évidente dans la majorité des cas est une garantie hypothécaire. Elle protège le nouveau prêteur en cas de défaut de paiement. Alors si l’emprunteur se retrouve dans une situation de l'incapacité de rembourser son crédit, l'établissement prêteur a le droit de vendre le bien et ainsi de recouvrir la dette. Donc c’est une garantie qui assure la sécurité financière de la banque. L’hypothèque est subdivisée en deux prêts: l’hypothèque de 1er rang et l’hypothèque de 2ème rang.

L'hypothèque de 1 rang est une garantie détenue par un prêteur prioritaire. Elle peut financer jusqu'à 65 % de la valeur d’un bien immobilier, en cas d’une vente de ce bien. C’est une garantie qui limite les risques des créanciers parce qu'ils sont rassurés de récupérer la somme prêtée. C’est pourquoi il est souvent plus facile d’obtenir un rachat de crédit avec cette hypothèque. Vous pouvez mettre en place une garantie réelle et regrouper les crédits immobiliers, les crédits à la consommation et d’autres dettes. En règle générale, si vous rachetez votre crédit immobilier, la garantie hypothécaire de 1er rang est indispensable. Ainsi, l'établissement bancaire qui procède au rachat de vos crédits intégrant un prêt immobilier demande une nouvelle hypothèque de 1er rang pour devenir un créancier en priorité. Cette opération implique les frais de mainlevée qui s'élèvent à 0,75 % ainsi que les frais d’une nouvelle inscription hypothécaire. Le montant de ces derniers est de 1,5-2 % de la somme empruntée. A noter, les opérations doivent toujours être réalisées par un notaire. Par contre, si vous voulez renégocier votre prêt dans votre banque, il s’agit d’un transfert d'hypothèque qui n’exige pas la mainlevée.

Regroupez vos crédits et allégez vos mensualitiés

Lors d’un rachat de crédits, l’hypothèque de 2ème rang est envisageable si le capital restant dû est faible et si votre niveau d’endettement reste raisonnable. C’est une garantie hypothécaire détenue par un créancier qui se positionne en 2ème rang, c’est à dire derrière le prêteur prioritaire. En d’autres termes, l’organisme prêteur laisse en place le prêt immobilier initial et rachète les autres crédits en se garantissant derrière la première banque. Lorsque le créancier prend un risque plus élevé il demandera aussi un taux d’intérêt plus élevé. Pourtant, grâce à la prise d’hypothèque de 2ème rang vous conservez la première hypothèque et évitez ainsi les frais de mainlevée. A noter, cette option peut être accordée si votre ratio hypothécaire est proche de 33 %. L’âge limite de fin de remboursement est de 65 ans.

Pour conclure, lors d’un rachat de crédits incluant un crédit immobilier vous devez donner une garantie de 1er rang dans la plupart des cas. L’hypothèque de 2ème rang est possible sous certaines conditions et surtout s’il vous reste une fin de crédit.