Le rachat de crédits est une opération qui s’adapte aux différents besoins des emprunteurs. Cependant il existe plusieurs facteurs indispensables, pour que le financement soit accordé. Ils concernent le montant de la créance, la situation financière du débiteur, son statut professionnel, mais aussi son âge. Certes, les organismes prêteurs veillent à s’assurer que la totalité du montant prêté sera remboursée. C’est pourquoi l'âge de fin de remboursement est un élément important. Pour constater votre éligibilité, les prêteurs prennent en compte votre âge actuel et la durée totale du prêt, ce qui permet de calculer l'âge de fin de remboursement. Il est à noter qu’il n’y a pas de limite d'âge légale, donc elle varie d’un établissement bancaire à l’autre. En général, elle dépend de la nature des prêts regroupés.

Regroupez vos crédits et allégez vos mensualités

Rachat de crédits à la consommation

Dans la plupart des cas, pour regrouper les crédits à la consommation (prêt auto, prêt personnel, crédit renouvelable etc.) l’emprunteur doit avoir 85 ans au maximum en fin de remboursement. Le taux d’intérêt est le même pour un emprunteur jeune et senior. En plus, les conditions d’emprunt sont identiques, que vous soyez propriétaire ou locataire. Par contre, les profils locataires sont considérés comme plus risqués par les organismes financiers. Donc il est possible que l’âge limite sera plus élevé pour les emprunteurs propriétaires.

Rachat de crédit immobilier

Si vous êtes propriétaire et vous envisagez un rachat de crédit immobilier, l’âge limite en fin de prêt peut s’élever à 95 ans. Il s’agit, bien entendu, d’un crédit avec garantie hypothécaire.
La garantie est demandée par les établissements prêteurs afin d’être remboursé en cas de défaut de remboursement. Ainsi, en théorie, un emprunteur de 69 ans peut souscrire un rachat de crédits avec garantie sur une durée de 25 ans.

Assurance décès-invalidité

Dans ce sens, il est important de savoir que le coût de l’assurance décès-invalidité peut être assez élevé lors d’un rachat de crédits. En effet, plus l’emprunteur est âgé, plus les banques prennent de risques. A noter, pour ceux qui ont plus de 65 ans le coût de l’assurance est de 0,50-0,60 % du montant du prêt, et plus de 1,75 % après 70 ans. N’oubliez pas que vous pouvez prendre une délégation d’assurance et bénéficier ainsi d’un tarif plus intéressant.

Toutefois, il faut savoir que la faisabilité du projet dépend aussi du niveau de revenus, de l’état de santé et de la capacité de remboursement de l’emprunteur. Les emprunteurs âgés peuvent toujours trouver une solution adaptée à leur situation. En fait, les organismes prêteurs disposent souvent des offres attractives. Les banques traditionnelles telles que La Banque Postale, BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale ont des solutions intéressantes pour les emprunteurs âgés. Ainsi, les établissements spécialisés comme, par exemple, Cetelem ou Cofinoga proposent des conditions plus souples d’acceptation des crédits seniors.