Définition : Assurance décès-invalidité

Même si la loi n’impose pas la souscription de l’assurance, elle est fortement conseillée lors de la souscription d’un prêt. L’assurance décès-invalidité est systématiquement demandée par les banques. Cette assurance prend en charge le remboursement des sommes dues en cas de décès ou d'invalidité de l’emprunteur. D’une part, pour la banque c’est une garantie de remboursement en cas de défaillance de l’emprunteur. D’autre part, l’assurance protège les proches de l’emprunteur du remboursement de sa dette. L’assurance décès-invalidité couvre les risques suivantes: le décès médicalement constaté, la perte totale et irréversible d’autonomie, l'incapacité permanente totale, l'incapacité permanente partielle. A noter, c’est un médecin sélectionné par l’assureur qui doit constater le taux d'invalidité. Généralement inclus dans les mensualités du prêt, le coût de l’assurance varie entre 0,20 et 0,50 %. Il faut savoir que grâce à la loi Murcef il est possible de faire jouer la concurrence et opter pour une délégation d’assurance.
Regroupez vos crédits et allégez vos mensualitiés