Conseils pour renégocier son prêt immobilier

Voici nos conseils et astuces pour pouvoir négocier au mieux votre prêt immobilier et vous aider dans vos démarches. N’hésitez pas à nous contacter pour toute information, nous étudierons ensemble la faisabilité de votre projet et les meilleures conditions pour renégocier votre prêt.

L’apport du crédit immobilier

N’importe quelle banque vous demandera en premier lieu votre apport de départ. Une question que vous devez vous poser : Pourquoi une banque devrait prendre le risque de vous financer, si vous même vous ne mettez pas de fond dans la transaction ? Ceci est une étape clef à l’obtention d’un prêt immo. Sans lui, il sera vraiment très difficile d’obtenir un financement de votre acquisition immobilière.
L’apport est la somme d’argent que vous avez économisé que vous apportez au prêt, il s’ajoute a celui-ci. Même si d’une banque à l’autre l’apport demandé peut varier, il est communément exigé 10 % du montant du prêt total demandé. Plus ce pourcentage sera élevé plus votre marge de négociation sera grande et votre dossier valorisé. Généralement, le montant de l’apport sert à couvrir les frais annexes d’un achat : les frais de notaires, les frais de dossier, les garanties etc… Nous vous rappelons que plus vous ferez un effort à ce niveau, plus vous pourrez agir sur votre taux de crédit.

Aucun risque pour la banque

Montrez que vous prêter de l’argent pour votre projet immobilier n’est pas un gros risque pour la banque. Vous devez démontrer une stabilité financière, ainsi un contrat à durée indéterminé (CDI) ou 3 bilans pour les entrepreneurs sont généralement demandés. Votre niveau de vie sera aussi analysé, votre taux d’entêtement, si vous avez des découverts (il est important de ne pas avoir de découvert lors des 6 derniers mois sur votre relevé de compte) etc… En d’autre terme, le banquier analysera la somme qu’il vous reste une fois votre crédit immobilier payé pour les frais de la vie courante. A ce niveau ne cachez rien, il n’est pas dans votre intérêt de tromper le banquier et vous retrouver dans une situation financière délicate. Soyez transparent et montrez que vous êtes un emprunteur à qui on peut avoir confiance. Surveillez vos capacités d’endettement, celles-ci ne doivent en aucun cas dépasser les 33 % de votre salaire net.

Mandater un courtier pour la négociation

FAITES jouer la concurrence ! Grâce aux liens que nous entretenons avec nos partenaires, nous pouvons après une étude de votre dossier proposer votre projet à différente banque.
Cré10fi recherchera le financement dont vous avez besoin compte tenu de votre dossier et situation, nous ferons toutes les démarches en ce sens afin de négocier au mieux auprès des banques et assurances, votre crédit immobilier. Notre volume d’affaire nous permet de négocier auprès de tous nos partenaires et de vous faire profiter de taux préférentiels.
Prenons un exemple :
Un crédit de 150 000 euros sur 25 ans
à un taux d’intérêt de 2.7 % au lieu de 3%
et une assurance a 0.35 % au lieu de 0.40 %
c’est 8861 euros d’économies !!!

Les documents à fournir

  • Votre carte d’identité
  • Facture d’électricité
  • 3 derniers bulletins de salaire ou 3 derniers bilans
  • 3 derniers relevés de compte
  • Le dernier avis d’imposition

A votre écoute du lundi au samedi, Cre10Fi répond rapidement et efficacement à vos demandes que vous pouvez nous transmettre via nos formulaires ou par téléphone au
09 81 81 35 49
.

Questions réponses pour négocier son taux d’interêt

Quels sont les frais en cas de refus de l'offre

Aucun frais ne peut être imputé au client par les banques pour la simple recherche d’un financement. La loi Murcef du 11 décembre 2001 est très claire dans ce cas là : « Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent ».

Frais de dossier

Sachez que les frais de dossier sont une composante à part entière de votre prêt, ces frais sont bien souvent sujets à négociation. Nous nous engageons à vous proposer la meilleure offre qui soit et négocier pour vous ses frais de dossier.

Une assurance de prêt est-elle obligatoire ?

Sachez qu’il vous sera impossible d’obtenir un prêt auprès des banques sans une assurance qui couvre les risques d’incapacités de paiement. Avec la loi Hamon du 1er janvier 2015, les emprunteurs peuvent changer d’assurance de prêt jusqu’à 1 an après la signature de leur crédit immobilier. Ici aussi nous pouvons vous aidez pour comparer les offres des assurances en délégation ou auprès de votre banque.

Quelles sont les conditions suspensives au prêt immobilier

Les plus connues sont :
– Sous réserve d’obtention du permis de construire.
– Sous réserve d’apport personnel.

Assurance quelle quotité ?

Sachez qu’il est obligatoire d’assurer 100 % du bien immobilier. Lorsqu’il y a co-emprunteur, il peut être intéressant selon les profils de diviser l’assurance en deux quotités de 50 % par exemple. Plus la quotité est élevée mieux sera votre prise en charge en cas de coup dur mais le montant de l’assurance sera aussi plus conséquent.

Recevez une étude gratuite sous 24 H

  • Marre de payer une mensualité pour quelque chose qui nous appartient pas, la solution Cre10Fi a su s'adapter parfaitement à notre budget. Nous sommes maintenant propriétaires d'une adorable échoppe en région bordelaise ! Merci 🙂
    icon-person
    Audrey et Benjamin S.
    sont devenus propriétaires
Le rachat de crédit immobilier
Téléphonez nous pour un crédit immo