Le rachat de crédit permet aux emprunteurs de regrouper les prêts immobiliers et les prêts à la consommation en une seule mensualité à taux unique, mais aussi d'intégrer d’autres créances dans cette opération. Ainsi, les dettes personnelles ou familiales peuvent faire partie d’un regroupement de crédits. Par exemple, cela peut être une somme prêtée par votre proche ou par un ami. A noter, les organismes prêteurs demandent un justificatif de dette. Parfois, ce justificatif doit être établi par un notaire. Les emprunteurs locataires peuvent intégrer dans le rachat de crédits leurs retards de loyers. Ils doivent fournir un décompte des sommes dues en précisant le montant et les intérêts du retard. Les frais sont versés directement au bailleur. Il est également possible de regrouper dans un prêt vos dettes fiscales. Ce sont notamment des retards d'impôts, des amendes non acquittées, des dettes sociales, des taxes d’habitation impayées etc. Dans ce cas, les créanciers demandent un bulletin de situation fiscale pour s’assurer du montant précis de vos dettes. De plus, un découvert bancaire, qu’il soit autorisé ou non autorisé, peut faire l’objet d’un regroupement de crédits. Un découvert bancaire est considéré comme un crédit à la consommation, comme la loi l’indique. Il est donc tout à fait possible de l’associer à d’autres prêts lors d’un rachat de crédits.

Regroupez vos crédits et allégez vos mensualités

Certains organismes incluent les sommes dues aux huissiers dans l’opération de rachat de crédits. L’huissier doit vous envoyer un courrier avec un arrêté des sommes dues que vous présentez ensuite au créancier. Ce dernier va solder votre dette auprès d’un huissier ou auprès d’un créancier qui l’a mandaté. A part cela, on peut intégrer les avances sur salaires et les prêts employeurs. Vous devez présenter une attestation de la part de votre employeur. Lors d’un rachat de crédit les emprunteurs peuvent aussi demander une trésorerie supplémentaire pour financer un nouveau projet. Elle peut être non affectée (sans justificatif d’achat) ou affectée à un projet déterminé selon les besoins des emprunteurs. En règle générale, le regroupement de prêts ne concerne pas les dettes professionnelles. Par contre, il existe des établissements spécialisés qui proposent les rachats de crédits aux entrepreneurs. Il s’agit des artisans-commerçants, des professionnels libéraux et des micro-entrepreneurs. Dans ce cas uniquement, les emprunteurs peuvent inclure leurs dettes professionnelles dans une démarche de rachat de crédits

Il est à noter, que toutes vos dettes ne peuvent pas être regroupées dans une seule opération. En plus, vous avez plus de chance d’obtenir une réponse positive, si vos dettes représentent moins de ⅓ de vos revenus. Toutefois, il faut bien étudier votre dossier, votre capacité de remboursement et comparer les offres qui peuvent stabiliser votre situation financière.

Ainsi, par exemple, si vous avez une dette familiale de 15 000 € et en plus, un crédit immobilier et des prêts a consommation avec des mensualités totales de 2600 €, grâce au rachat de crédits vous pouvez bénéficier d’une seule mensualité de 1200 €. C’est-à-dire, vous pouvez réduire vos remboursements mensuels de moitié, améliorer votre taux d’endettement et optimiser la gestion de votre budget.