Loi Hamon assurance emprunteur

Actuellement contracter un prêt à consommation ou même immobilier ne pose pas de problèmes pour les seniors. Les banques proposent de nombreuses offres adaptées aux besoins de cette catégorie de clients. En effet, les projets intéressants ne s'arrêtent pas avec l'âge. En revanche, nombreux sont les retraités qui souhaitent acquérir une résidence secondaire comme une villa au bord de la mer, par exemple. Le crédit immobilier est donc une bonne solution lorsqu’il permet de conserver les avantages des produits d'épargne ouverts. Les établissements bancaires ne sont pas réticents à accorder les prêts aux seniors parce que ces derniers ont généralement un revenu stable, une épargne, un niveau d’endettement adéquate et un bon pouvoir d’achat. Pourtant, lors d’une demande de financement il y a une question délicate, celle de l’assurance emprunteur. En fait, il est de plus en plus difficile de souscrire une assurance emprunteur avec l'âge ce qui est évidemment lié à l'augmentation des risques pris par l’assureur. Généralement, les personnes âgées font face aux tarifs élevés, aux surprimes, voire aux refus de garanties. En plus, l'âge maximal de couverture est limité ce qui affecte la durée du prêt accordé. Par exemple, cela rend impossible à une personne âgée de 65 ans d’emprunter sur 20 ans lorsque l'âge de cessation des garanties est de 80 ans. Notez que quand les garanties s'arrêtent à partir d’un certain âge, se sont vos héritiers qui doivent régler le capital restant dû en cas de sinistre. Toutefois, il faut mentionner qu’il est tout à fait possible de trouver des offres à conditions particulières conçues spécialement pour les emprunteurs seniors.
Regroupez vos crédits et allégez vos mensualitiés